Plan du site
Accueil
Histoire
Personnages
Modèles
Technique
Performances
Aujourd'hui
Anecdotes
Détente
Contact

L'épopée TURCAT - MÉRY

Tourisme
Course
Modèles
Publicités
La Tarasque
 

Cliquez sur les miniatures pour les agrandir.
Revenez ensuite à cette page en cliquant sur le logo ,
ou bien visualisez les images à la suite en cliquant sur les flèches

   


- 1904 -

 
  Cliquez pour agrandir La Tarasque
Cliquez pour agrandir Départ
Cliquez pour agrandir Va-t'en !
Cliquez pour agrandir Fiers
Cliquez pour agrandir Avant
Cliquez pour agrandir Après


Une anecdote : l'histoire de la Tarasque

Selon une légende médiévale, la Tarasque est un monstre qui sort régulièrement des eaux du Rhône aux environs de Tarascon pour dévorer les jeunes vierges.
C'est un soir de mai 1904, au cours d'une scène qui se passe à Lyon, que la voiture de course hérita de son nom.
L'équipe Turcat-Méry venait de Marseille et se rendait aux éliminatoires de la course Gordon-Bennett qui devaient se courir sur le circuit de l'Argonne. Au cours du voyage, elle fit une première halte à l'agence lyonnaise, le garage Ailloud-Dumont de la rue Duhamel, pour procéder à certains réglages et y passer la nuit. Un mécanicien qui travaillait sur la voiture eut un geste maladroit et posa une main pleine de cambouis sur le capot clair. Il essuya la tâche grasse sans pouvoir la faire disparaître complètement et Rougier piqua une belle colère. Quelqu'un eut alors l'idée de peindre sur la trace restante une gueule ouverte garnie de dents pointues faisant ressembler le bolide à un monstre féroce.
Lorsque cet adroit maquillage fut terminé, un garçon de l'équipe s'écria avec son accent méridional : "Vé ! C'est la Tarasque !..." et le surnom aussitôt adopté lui resta.
Vinrent les éliminatoires ; Rougier termina en troisième position et fut qualifié pour représenter nos couleurs aux finales. Celles-ci se déroulèrent un mois plus tard sur le circuit du Taunus, en Allemagne. Victime d'une crevaison et d'une panne de carburation qui l'immobilisa quarante minutes, le pilote marseillais réussit néanmoins à se classer quatrième.

Haut de la page...